Appelez - nous:(+241)07 52 58 55

Extraits du recueil :

Avant-propos.

On sait de l'Odyssée qu'elle est un chef-d'œuvre de la littérature, au point que le terme « odyssée » soit devenu par antonomase un « récit de voyage plus ou moins mouvementé et rempli d'aventures singulières ». Cette épopée qui met en poésie l'épopée du héros Ulysse rentrant chez lui après la victoire, et ignorant des autres combats qui l'attendent, a inspiré un grand nombre d'œuvres littéraires et artistiques au cours des siècles .

 Mais, au contraire de mes prédécesseurs, j'ai choisi de mettre « Odyssée » au pluriel, vu que la beauté réside aussi, et principalement dans la différence. Mes poèmes sont ainsi l'expression d'une vérité convulsive où le « je » se dédouble en « vous » pour embrasser le spectacle vaste du monde, à la fois matière et esprit, à la fois lumières et ténèbres. Ils jaillissent en feu d'artifice, selon les mystères de la beauté poétique. Pour célébrer les épousailles de l'intuition et de la raison. Chacun des poèmes du corpus (65 poèmes) sert alors de tremplin esthétique pour rendre compte d'une praxis aussi concrète que possible, depuis Otsa Ngombi (18 poèmes), Amours élus (6 poèmes), Engagement de vie (7 poèmes), Repères de foi (26 poèmes) jusqu'à Odyssées (8 poèmes) le livre éponyme de l'ouvrage. L'écriture, autel avéré de la beauté plastique, devient ici un instrument de libération de soi, à travers l'évocation de la vie qui ne mérite pas d'être vécue sans amour ; de la mort, parfois injuste, qui nous rappelle notre humaine condition, des passants sur terre et in fine,du rapport avec Nzame qui accompagne l'homme dans sa réalisation quotidienne, sous-tendant en filigrane une prise en compte de notre altérité. Puisque toutes les pérégrinations biographiques mises en lumière dans ce recueil constituent une matrice sémantique inépuisable pour dire les émotions, les actions et l'expérience du « moi » dans tous ses états ou mieux encore dans tous ses éclats, le « je » déborde le cadre de la biographie pour s'approprier le souffle de l'épopée afin d'établir la nécessité du principe d'économie, du traitement spirituel et fonder ainsi la légitimité de l'Afro-optimisme.

Voir l'article « Odyssée » sur Wikipedia, l'anthologie libre (https://fr.wikipedia.org/wiki/Odyssée)

L'économie spirituelle est un concept proposé par l'auteur pour désigner la gestion rationnelle de données entendues comme irrationnelles afin d'accéder à une exploitation optimale des diverses situations qui se présentent aux hommes.